Histoire des générateurs de signaux RF

Les générateurs de signaux radiofréquences (RF) existent depuis plus de 100 ans.

En 1901, Guglielmo Marconi a effectué la première transmission radio en code Morse de Cornwall, en Angleterre, à St. John’s, au Canada. Dans les années 1940, Hewlett-Packard a créé le premier générateur produit en série, le modèle 200A Audio Oscillator. Le premier client pour ce produit n’était autre que Walt Disney, qui en a acheté huit pour calibrer le système de son révolutionnaire développé spécifiquement pour le film Fantasia. L’utilisation et le développement des conducteurs radio remonte à ses racines dans l’industrie des tests. et mesures électroniques. Utilisations les plus courantes des générateurs de radiofréquence Bien que les alternateurs de signaux RF soient antérieurs à la technologie numérique moderne, ils sont encore utilisés dans une variété d’industries scientifiques et technologiques de plusieurs manières différentes. Des producteurs de signaux de radiofréquence sont nécessaires pour faire fonctionner, entretenir et configurer les récepteurs radio analogiques. Mais c’est plus que ça. En fin de compte, tout équipement radio-commandé nécessite ce type de générateur pour tester complètement et garantir son bon fonctionnement. Certaines des utilisations les plus courantes comprennent des composants de test, des systèmes de test et des récepteurs pour le WiFi, le WiMAX, la communication cellulaire, le GPS, la transmission audio et vidéo, le radar, la communication par satellite et la guerre électronique. Ceux qui sont utilisés aujourd’hui se trouvent dans l’industrie électronique, y compris l’électronique aérospatiale / de défense et les communications sans fil. La simulation de signaux radar, GPS et avionique sont d’autres applications courantes dans le domaine de l’électronique aérospatiale et de défense. Qu’est-ce que la génération de signaux radiofréquences? Souvent, la génération de fréquences radio et la génération de micro-ondes sont utilisées de manière interchangeable. Cependant, ils sont différents car ils opèrent dans des domaines différents. Les générateurs RF et micro-ondes ont des caractéristiques et des capacités similaires, mais sont différenciés par la plage de modulation. Les générateurs RF varient généralement de quelques kHz à 1 GHz, bien que certains soutiennent qu’il peut atteindre 6 GHz. La génération de signaux peut être observée avec des fréquences radio AM comprises entre 535 KHz et 1605 KHz et des vitesses de réseau local informatique allant jusqu’à 2,5 GHz. Les fréquences micro-ondes, par contre, ont un taux plus élevé qui varie généralement de 1 MHz à 20 GHz, et certains générateurs atteignent presque 70 GHz. Il existe trois types de générateurs de signaux RF: signal analogique, signal vectoriel et signal logique. Les générateurs analogiques ont été utilisés avant l’avènement de l’électronique moderne et numérique. Les pilotes RF sont l’un des 5 types de générateurs. Les autres types sont: signal fonctionnel, forme d’onde arbitraire, signal audio et signal vidéo. Chacun a sa propre utilisation et ses fonctionnalités. Fonctionnement des générateurs de radiofréquence Les générateurs de radiofréquences fonctionnent via une boucle harmonique verrouillée qui fournit une sortie adéquate, précise et stable nécessaire au bon fonctionnement d’un appareil. Produisant des tonalités d’ondes continues dans une certaine plage, ces dispositifs de détection sonore sont devenus très sophistiqués depuis leur création il y a 100 ans. Au fur et à mesure qu’ils sont devenus plus avancés, leurs utilisations se sont généralisées. Il s’agit de l’un des cinq types de générateurs actuellement utilisés dans une variété d’industries.